>
Home PaysAfrique centrale L’Afrique représentera 3℅ des connexions mondiales 5G en 2025

L’Afrique représentera 3℅ des connexions mondiales 5G en 2025

D’après le rapport sur l’Economie Mobile en Afrique Subsaharienne 2020 de la GSMA, le total des connexions à internet est projeté à 30 millions, soit 3℅ des connexions mondiales à internet. Dans le même sillage, le cabinet d’audit et de conseil PWC, dans son rapport intitulé « The global impact of 5G », souligne que la technologie 5G est une véritable opportunité, qui ajoutera 1,3 milliard de dollars au PIB mondial d’ici 2030.

by Madeleine Maxime Kana

Published: Last Updated on
Construction d’une antenne 5G dans la province du Shijiazhuang, au nord de la Chine, à proximité d’un centre d’isolement de malades du Covid-19, le 15 janvier.
Partager ce contenu

Selon le rapport de l’Association d’opérateurs mobiles (GSMA), c’est en 2020 que, Vodacom et MTN, ont lancé les premiers grands réseaux 5G en Afrique Subsaharienne, offrant des services mobiles 5G et FWA (Fixed Wireless Access) dans plusieurs parties de l’Afrique du Sud. Ce lancement a eu lieu plutôt que prévu, après que le gouvernement sud-africain ait attribué temporairement des fréquences dans la gamme de 3,5 Ghz, à cause de la pandémie de Covid 19. Aussi, des essais 5G ont été menés ailleurs en Afrique Subsaharienne, notamment au Kenya, au Gabon, au Nigéria et en Ouganda.

A LIRE :  Jean Claude Yanava : « The growth rate of the slum population in Africa stands at 4.5% annually »

Plusieurs raisons expliquent le retard dans la mise en œuvre effective de la 5G en Afrique, due en particulier à l’inutilisation du réseau 4G sur tout le continent. En fait, le rapport souligne que, avec une capacité 4G inutilisée importante, et une adoption 4G encore relativement faible, l’objectif à court terme pour les opérateurs et les autres parties prenantes est plutôt de faire progresser l’adoption de la 4G. Atteindre cet objectif impliquera la mise en œuvre de stratégies visant à rendre les appareils utilisant la 4G plus abordables. Aussi, cela permettra de fournir des contenus numériques attractifs pour stimuler la demande de services de connectivité.

A LIRE :  Public Investment: Real Estate Investment in Africa will Rise by 5% Between 2020 and 2021

Néanmoins, ledit document présente une nette amélioration d’ici 2025, des chiffres sur l’économie mobile en Afrique Subsaharienne. A titre illustratif, le total de connexions à la 4G passera de 9℅ en 2019 à 27 ℅ en 2025. Le taux de connexions aux smartphones sera de 65℅ en 2025, contre 44℅ en 2019. Quant au niveau de pénétration de l’internet mobile, il atteindra 39℅ en 2025 contre 26℅ en 2019.  L’industrie du mobile en Afrique Subsaharienne touchera alors 184 milliards de dollars en 2024 contre 155 milliards de dollars en 2019.

RECOMMANDES POUR VOUS

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités
INVESTORS4AFRICA
Overlay Image