>
Home Investing In africa Infrastructures mobiles : l’Afrique va accueillir 52 milliards de dollars d’investissement au cours des cinq prochaines années

Infrastructures mobiles : l’Afrique va accueillir 52 milliards de dollars d’investissement au cours des cinq prochaines années

Le rapport de l’Association d’Opérateurs Mobiles (GSMA) sur l’économie numérique en Afrique Subsaharienne 2020, souligne que, malgré l’incertitude économique provoquée par la crise de Covid-19, les opérateurs de la région investiront ces ressources dans le déploiement d’infrastructures mobiles entre 2019 et 2025.

by Madeleine Maxime Kana

Published: Last Updated on
Partager ce contenu

Les investissements des opérateurs dans l’écosystème du mobile (smartphones, tablettes, réseaux internet, applications mobiles, entreprises de télécommunications) en Afrique subsaharienne devraient augmenter au cours des prochaines années. Selon le dernier rapport de la GSMA, ils devraient se redresser de 52 milliards de dollars entre 2019 et 2025. Les opérateurs de ce secteur en pleine expansion, auront à cœur de profiter des énormes opportunités qui s’offriront à eux au cours des prochaines années. De même, selon la GSMA, les revenus tirés de ces investissements suivront la même tendance haussière. Ils devraient ainsi passer de 44,3 milliards de dollars en 2019 à 48,7milliards en 2025.

En Afrique, l’industrie du mobile vont continuer de contribuer grandement à la croissance socio-économique. Au plan de l’emploi, et toujours selon les données de la GSMA, les technologies et services mobiles vont générer 1,4 milliards d’emplois directs en 2025, contre 650 millions d’emplois directs en 2019. Au niveau économique, le marché du mobile participera à l’accroissement du PIB des pays d’Afrique subsaharienne, en rapportant 184 milliards de dollars en 2024, contre 155 milliards de dollars (soit 9%) du PIB en 2019.

A LIRE :  Sylvain Honnang : « Le projet Howash est un vivier de création d’emplois au Cameroun »

La réalisation de ces performances ne sera rendue possible que par les investissements continus que feront les investisseurs dans ce secteur. Le rapport de la GSMA précise que le marché du mobile dans la région franchira plusieurs étapes importantes au cours des cinq prochaines années. On atteindra alors un demi-milliard d’abonnés à la téléphonie mobile en 2021 en Afrique, un milliard de connexions mobiles en 2024 et un taux de pénétration de 50% du nombre des abonnés en 2025.

RECOMMANDES POUR VOUS