>
Home Investing In africaIndustrie, réparations et recyclageIndustrieAgro-industrie Sierra Leone : Capitol Foods lève 1 million de dollars pour poursuivre sa croissance

Sierra Leone : Capitol Foods lève 1 million de dollars pour poursuivre sa croissance

Ces ressources mobilisées auprès des fonds d’investissement néerlandais permettront au fabriquant de fruits d’accroître sa production.

by Madeleine Maxime Kana

Published: Last Updated on
capitol foods Crédit Photo: linkedin
Partager ce contenu

Selon le fonds d’investissement Triodos Investment Management, Capitol Foods a levé 1 million de dollars auprès des fonds d’investissement Cordiad Investment et Triodos-Hivos. Les ressources ainsi mobilisées permettront d’abord à l’entreprise de s’étendre en Sierra Leone pour répondre à la demande croissante dans ses produits dans tout le pays.  L’entreprise projette aussi d’augmenter sa production. Elle vise en effet produire 3 tonnes de fruits par heure, comparées à sa capacité de production présente, qui est de 2 tonnes/ heure, soit  près de 3 000 bouteilles de jus de fruits par heure, sous la marque « Sierra Juice ». Son unité de transformation s’étend sur 1500 m2 dans la ville de Kenema, troisième plus grande ville de la Sierra Léone. L’entreprise compte ainsi accroître son capital circulant, en l’occurrence les matières premières nécessaires à sa production : mangues, oranges, ananas, pommes.  A ce sujet, Capitol Foods projette acheter 5 000 tonnes de ces divers fruits par an à leurs fermiers locaux.

A LIRE :  Jean Claude Yanava : « En Afrique, le taux de croissance de la population bidonvilloise est de 4,5% par an »

En outre, en termes d’accompagnement, cette entreprise ambitionne grâce à cette levée de fonds, de soutenir 10 000 producteurs du pays, en leur offrant la possibilité d’écouler leurs produits facilement et de façon fiable. « Ce prêt permettra de soutenir notre fonds de roulement dans un contexte où les chaines d’approvisionnement et la logistique ont été affectées par les conséquences du coronavirus. La Sierra Léone est considérée comme un marché à haut risque par de nombreuses institutions financières qui ont peur d’y investir. Ce qui affecte le développement de nombreux secteurs, en particulier l’agriculture et la transformation agricole », justifie le CEO de Capitol Foods, Hamza Hashim. Capitol Foods serait à sa première levée de fonds. Dans l’espoir d’attirer les investisseurs en Sierra Léone, Hamza Hashim rajoute que: « Nous espérons que cette collaboration permettra de changer cette rhétorique et d’apporter un changement radical qui va au-delà de notre entreprise ».

A LIRE :  Transformation du cacao : Neo Industry SA ouvre ses portes au Cameroun

En dehors de Capitol Foods, la Sierra Léone connait la présence de Africa Felix Juice, premier fabricant de concentrés de fruits dans le pays. Cette startup produit des jus concentrés à partir des mangues, ananas et papayes récoltés dans tout pays. Cette société achète des mangues à plus 4 000 agriculteurs de la Sierra Léone. L’Afrique est l’un des plus grands producteurs de fruits au monde. Mais, en raison de la mauvaise transformation et du mauvais stockage, une grande partie de fruits récoltés en Afrique est gaspillée. Les importations sont faites outre-mer malgré l’abondance locale des fruits. Le Nigéria par exemple, consacre encore plus de 140 millions de dollars à l’importation d’oranges pour son industrie de jus de fruits.

RECOMMANDES POUR VOUS

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités
INVESTORS4AFRICA
Overlay Image