>
Home Investing In africa Agriculture : Amethis s’empare de Magriser Group qui vise désormais l’Afrique subsaharienne

Agriculture : Amethis s’empare de Magriser Group qui vise désormais l’Afrique subsaharienne

Le gestionnaire de fonds a acquis une participation majoritaire au tour de table du distributeur marocain qui envisage une remontée en amont de la chaîne des valeurs du secteur et une offensive vers l’Afrique subsaharienne.

by La Rédaction

Agriculture : Amethis s’empare de Magriser Group qui vise désormais l’Afrique subsaharienne
Partager ce contenu

Selon l’African Private Equity and Venture Capital Association (AVCA), le gestionnaire de fonds d’investissement dédié au continent africain  Amethis a acquis  une participation majoritaire dans le Groupe Magriser, l’un des pionniers de la distribution et de l’installation de systèmes de micro-irrigation et de pompage solaire clés en main.  « Fondé en 1987 par M. Azzedine Azzouz, Magriser a été l’un des précurseurs de la technique de micro-irrigation au Maroc.  Le groupe propose aujourd’hui une gamme complète d’équipements de micro-irrigation allant des revêtements de bassins, des tuyaux en PVC et de micro-irrigation aux systèmes de filtration (entre autres, ndlr)» souligne l’association, qui ajoute qu’ «en plus de son activité principale de distribution de matériel de micro-irrigation, Magriser a diversifié son portefeuille de produits en proposant des systèmes de pompage solaire et a complété son offre de solutions en proposant le conseil et l’installation de systèmes de micro-irrigation clés en main ».

A LIRE :  Nigéria : L’économie se redresse après la grande récession

Pour saisir l’enjeu de cette opération, il faut se souvenir que le Maroc, pays touché par le stress hydrique, utilise jusqu’à 70% de ses ressources en eau pour les besoins de son agriculture. «Grâce à ses solutions avancées de micro-irrigation, Magriser aide chaque jour les agriculteurs à réduire les apports en eau tout en améliorant la productivité agricole. Les systèmes d’irrigation de Magriser permettent d’économiser 100 millions de m3 d’eau chaque année, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 4 millions de personnes au Maroc», écrit encore l’AVCA.

Développement vertical

A LIRE :  Maroc : L’investissement direct étranger net a augmenté considérablement pour s’établir à 2,5 % du PIB

Que va faire Magriser des ressources mobilisées grâce à cette opération ?  Lancer sa propre unité de production de tuyaux de micro-irrigation d’ici fin 2021 (un développement vertical en somme), et étendre ses activités à l’Afrique subsaharienne assurent ses dirigeants. «L’un des défis majeurs auxquels est confronté le Maroc est la rareté de l’eau couplée à une forte croissance démographique.  Depuis plus de 30 ans, Magriser propose des solutions de micro-irrigation qui améliorent la productivité agricole tout en réduisant la consommation d’eau.  Avec l’aide de nos revendeurs, nous avons participé à la démocratisation de cette solution technologique au Maroc. Notre partenariat avec Amethis va nous permettre d’accélérer le déploiement des systèmes d’irrigation au Maroc et en Afrique», expliquait le Directeur Général de Magriser, Simohamed Azzouz, à l’occasion de la conclusion de ce rachat.

A LIRE :  ZLEACf : l’Afrique face à sa métanoïa

Par cette opération, Amethis, qui revendique une capacité d’investissement sur le continent de plus de 725 millions de dollars US renforce ses actifs dans le secteur de l’agriculture en Afrique.

RECOMMANDES POUR VOUS